« If you’re going to San Francisco, be sure to wear (…) »

SanFrancisco-3

Trois semaines après mon retour de Californie, je clôture ici le récit de ce voyage dont je n’attendais rien de particulier et qui m’a finalement comblée. San Francisco, ville fantasmée à travers le monde entier, m’a séduite par son atmosphère légère entre ville, plage et nature, par ses rues larges et ses jolies façades à tous les coins de rue, par son sens de l’esthétique et sa luminosité incomparable. Pourtant prévenue, j’ai par ailleurs été interloquée de voir se côtoyer une richesse démesurée et une extrême pauvreté, je suis restée dubitative devant l’exil forcé des habitants les moins fortunés n’ayant pas pu résister à l’inflation fulgurante des loyers ces dernières années au nom de la béatification du sacro-saint berceau de l’innovation. Malgré ses travers qu’il m’est impossible de ne pas mentionner, San Francisco n’en reste pas moins une ville qui se vit, où il est bon flâner, une ville qui palpite et revêt mille visages. Je ne ferai pas de city-guide, d’autres s’en sont chargé à merveille avant moi (ici et , par exemple). D’autant plus que, enceinte et non immunisée contre la toxoplasmose, manger correctement s’est révélé pour moi un défi de tous les jours et mes tentatives pour dégoter une alimentation végétarienne, saine, bonne et sans élément cru se sont très souvent soldées par un échec (comprendre overdose de pizzas margherita). Plutôt que de vous avouer m’être réfugiée dans les rayons de Whole Foods dès que j’en avais l’occasion, voici une petite liste non exhaustive de ce que je retiendrai de nos déambulations là-bas :

  • Les maisons colorées typiques de l’architecture de la ville qui, contrairement à ce que je pensais, ne sont pas cantonnées à un quartier. Elles sont véritablement partout.
  • J’ai adoré l’ambiance de Dolores Park, noir de monde en fin de journée, et l’atmosphère des rues de Mission et Castro aux alentours.
  • Prendre le petit-déjeuner à la Boulangerie de San Francisco (plusieurs enseignes à travers la ville), en particulier celle située sur Hayes Street
  • La vue imprenable depuis Twin Peaks sur la ville en contrebas vaut incontestablement le détour.
  • Depuis Alamo Square, j’ai aimé le contraste surprenant des Painted Ladies qui se détachent sur un fond de gratte-ciels.
  • Les plages immenses d’Ocean Beach, parce qu’une ville bordée par l’Océan, comment vous dire ?!
  • Et puis avoir passé cinq nuits dans une chambre Airbnb au sein d’un appartement fabuleux (malheureusement non référencé en ce moment sur le site) avec pour hôte un photographe talentueux qui, le dernier jour, nous a immortalisés à l’Instax après de longs bavardages.

SanFrancisco-1


SanFrancisco1-1
SanFrancisco2-1


SanFrancisco-5 SanFrancisco-6 SanFrancisco-7SanFrancisco9-1
SanFrancisco-9
SanFrancisco3-1SanFrancisco11-1
SanFrancisco-10
SanFrancisco-11 SanFrancisco-12SanFrancisco5-1SanFrancisco6-1SanFrancisco7-1SanFrancisco4-1
PS : Pour les curieux qui planifieraient un voyage en Californie, voici un bref aperçu de notre itinéraire (en 16 jours) : San Francisco > Lake Tahoe > Yosemite > Sequoia Park > Morro Bay > Big Sur > Monterey > Santa Clara (en visite chez des amis) et la Silicon Valley > San Francisco