Life lately – (Re)naissance

Avril_3Avril_8Avril_9Bio_Bruxelles

Loin d’être la seule à penser de la sorte, à en croire des conversations entre amis et des bribes lues çà et là, j’ai toujours considéré le mois d’avril comme le vrai commencement, janvier n’étant qu’un leurre pour nous faire patienter jusqu’aux premiers bourgeons. Tous les ans je vous sers la même rengaine et aucune année n’a failli jusqu’ici à me donner raison. Avril les manteaux qui tombent et les soirs qui s’allongent, la vie qui surgit des arbres qu’on avait pris pour morts, avril le mois de ma naissance, c’est d’une logique implacable : ils sont là mon début, ma table-rase, ma page blanche. (…) Avril, c’est aussi la reprise des rencontres par appareil-photo interposé, j’annonce officiellement le début de la saison de cette seconde facette de mon métier. « Il n’y a pas de hasard », dirait mon père, si je travaille aujourd’hui en relation intime avec la lumière. Elle me nourrit, je crois, au moins autant que le grand air. (…) J’ai en moi une tempête, un courant chaud, une réplique miniature du système solaire. Et rarement je n’ai placé autant d’espoir (sans faille et certain) qu’en ce vingt-huitième printemps qui s’annonce, tout doucement. Ce tourbillon.