#Makesmehappy

bouquet
Ce matin, ma curiosité m’a poussée à me lancer dans une recherche un peu particulière sur le réseau qui gazouille. A l’issue de cette petite enquête, je viens vous livrer un mystère multiformes et complexe faits de secrets ordinaires ; voici donc un cliché instantané de ce qui rend les gens heureux aujourd’hui :
Un(e) très bon(ne) ami(e), les lazy weekends, de l’argent oublié trouvé au fond d’une poche, les gens biens, Justin Bieber, les jours ensolleillés, les good hair days, de nouveaux collants, écouter des chants de Noël, la reconnaissance, rendre les autres heureux, un garçon, le générique du Muppets Show, l’odeur du café, se lever tôt, se lever tard, la perspective d’une semaine de quatre jours, regarder Alice aux Pays des Merveilles tous les soirs, trouver des photos comiques sur internet, une tasse de thé, être remarqué et écouté, recevoir un message « tu me manques », les gens qui prennent le temps de s’asseoir et d’écouter ce que tu as à dire, une petite victoire, le fait qu’il pleuve au lieu de neiger, un épisode de Grey’s Anatomy, lui parler à nouveau, un amoureux, écouter des vieilles chansons, un merci, être productif, des retrouvailles qui approchent, un grand-père fier de nous, entendre quelqu’un parler de sa passion, un week-end en famille, une manucure réussie, un appel innatendu, échanger des messages en pleine nuit, aider les autres, la pluie, une chambre propre et rangée, un travail qui passionne, rencontrer de nouvelles personnes, des cheveux qui poussent vite, une longue conversation avec sa maman, quand des adultes te disent à quel point tu es bizarre, un Caramel frappe, l’eau de Cologne, une photo, les filles qui ont toujours des snacks dans leurs sacs, parler à quelqu’un qu’on n’a plus vu depuis longtemps, chanter le soir à l’église, les compliments, reconnaître dans un film un lieu où l’on a été, les Pokemons, une amie qui vient chercher dans nos bras sa dose de calins, pouvoir sortir sans manteau le matin, regarder ses enfants grandir, voir ses amis réellement heureux.
Pour moi, le bonheur ces temps-ci a la forme d’un latte plein de mousse, d’un bouquet sauvage et coloré comme un pré fleuri, d’une pile de livres reçus en cadeau, d’un soleil qu’on n’attendait pas, de grandes feuilles de carton d’un jaune parfait, d’un dîner de fête en famille, d’une surprise en forme de cousine, du temps passé dans la grande librairie sans fin, d’une playlist de printemps qui tourne en boucle et qui me fait sauter partout dans le petit appartement.
Tout ça suffira bien à nous faire oublier le temps d’hiver du dehors,
vous ne pensez pas ? :)

Zéro

dosomething (1)
J’ai la tête en bataille, c’est infernal. J’ai beau gagner en années, mille idées forment en moi un noeud aussi infini qu’insoluble qui grandit grandit grandit et me pousse à sortir de mon mutisme maladroit. Mes mains fourmillent, mes mots chavirent à l’intérieur et mon coeur BAM !
Voyageuse au long cours, bobo ordinaire, curieuse insatiable, philanthrope, un nombre incroyable de choses m’animent. Ecrire des livres en regardant le plafond la nuit, c’est bien. Mais partager un peu de ce brouhaha avec vous, c’est encore mieux je crois.
On verra bien où ça nous mène, tout ça.