28 ans en escale à Copenhague

CPH_5

Pour la seconde année consécutive, j’ai franchi le cap de mon anniversaire à quelques milliers kilomètres de chez moi et, comme je le lui ai écrit tout à l’heure, je crois que j’adore ça. Partir à l’assaut d’une ville inconnue, s’octroyer des petits plaisirs et des grandes indulgences en l’honneur de ce jour-là, respirer le grand air, prendre le large, c’est un amalgame de composantes et de circonstances qui ne s’oublient pas. Chargés de nos valises dans les mains et étalées sous nos yeux, on s’est surpris à faire naturellement de cette escale forcée une parenthèse en ouate, juste tous les deux, avant la grande échappée. Et j’ai le vertige à l’idée de traverser l’Atlantique à dos d’avion pour la première fois depuis sept ans (où diable le temps a-t-il filé ?), de regarder bien trop de films pour passer le temps, de serrer mon frère dans les bras et d’explorer cette ville qui est devenue, par apprivoisement mutuel, sa nouvelle maison.

* Pour les bonnes adresses à Copenhague, faites confiance à Överways grâce à qui on a atterri dans le très joli café Big Apple ce dimanche. Je vous conseille également le Gourmet Market à deux pas du métro Nørreport où vous trouverez entre smoothies, pizzas, harengs et plats véganes votre bonheur à tous les coups.

CPH_8CPH_4

CPH_6

CPH_7CPH_2